Categories

Accueil du site > Actualités d’Haïti > quelques titres de l’actualité

quelques titres de l’actualité

vendredi 18 mars 2016, par Kònlanbi

Le 6 février 2016 Jocelerme Privert, président du Sénat a pris l’écharpe présidentielle pour remplacer Michèle Martelly qui n’a pas su réaliser une élection correcte pour transférer le pouvoir à un président élu. Le président provisoire a signé un accord avec les parties en place qui lui donne la mission l’achèvement du processus électoral en 120 jours avec un second tour prévu le 14 avril 2016 et l’investiture du nouveau gouvernement 1 mois plus tard c’est-à-dire le 14 mai 2014. Le chef de l’État y voit une nécessité pour la poursuite du processus électoral. Son cabinet travaille sur les termes de référence de cette commission, a-t-il informé.

La nomination officielle du nouveau Conseil électoral provisoire (Cep) composé de 9 conseillers dont 3 femmes, soit plus de 30%, n’attendrait plus maintenant que l’installation du gouvernement provisoire. Le dossier du premier Ministre désigné Fritz Alphonse Jean semble être dans une impasse que ce soit du coté des parlementaires et des parties politiques. Certains parlementaires et parties politiques demandent un consensus sur le choix du premier ministre qui pour le groupe PHTK est un Lavalassien. entretemps, La composition du potentiel gouvernement de Fritz Jean avec 4 femmes sur 14 est connue depuis le 7 mars 2016. Les pièces du PM investi sont encore dans les tiroirs de la chambre des députés. Par ailleurs, les négociations continuent avec les parlementaires en vue d’un vote favorable à l’énoncé de sa déclaration de politique générale. Ce qui devrait ouvrir la porte à l’installation du gouvernement et conséquemment la publication de l’arrêté nommant le nouveau Conseil électoral.

Notre interrogation : Jocelerme Privert maintiendra-t-il le calendrier qui lui est imposé ? Générique info D’un autre coté, la crise politique et l’insécurité font toujours la paire en Haïti. Un ensemble de dispositions ont été adoptées en vue de lutter contre la remontée du banditisme et garantir la sécurité dans le pays, indique le président provisoire Jocelerme Privert, lors d’une conférence de presse, au palais national, ce 4 mars 2016.

>> à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le mardi 8 mars dans un communiqué de presse la solidarité des femmes Haïtiennes indique qu’ : « il est temps de s’asseoir et de donner une autre orientation politique au pays, de définir un autre profil de citoyens et citoyennes qui prendront en main la direction de ce pays, notre conviction doit nous servir de boussole pour mettre fin au système patriarcal ».

>> Lancement d’une Chambre de commerce des femmes entrepreneures d’Haïti vendredi 11 mars dans les jardins du Musée du panthéon national haïtien (Mupanah). Dorénavant, les femmes entrepreneures qui, disent-elles, se sentent un peu isolées dans cette société machiste, ont leur propre Chambre de commerce.

>> Le Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr) attire l’attention des autorités haïtiennes sur « la situation préoccupante et instable » d’environ 3,500 ressortissantes et ressortissants haïtiens au Canada, qui seraient sur la « menace constante » d’éventuelles expulsions, suite à des changements dans la politique migratoire du Canada. Une telle situation fait donc ressortir l’urgence de régulariser le statut de ces migrants haïtiens ».

>>Une dizaines d’employés du ministère de la jeunesse et des sports ont manifesté jeudi, pour demander au président provisoire Jocelerme Privert de revenir sur sa décision de fusionner le ministère de l’éducation avec celui de la jeunesse, des sports et de l’action civique (MJSAC). Partie du gymnasium Vincent à la ruelle Romain, la marche a abouti sans aucun incident aux abords du palais national. Les manifestants ont fait savoir que ces 2 institutions fonctionnent de manière séparée depuis quelques années, pas question pour la présidence de les unifier durant son mandat de 120 jours.

>> 21 personnes ont été reconnues officiellement mortes après avoir consommé un alcool frelaté. Ce chiffre est donné par l’hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti. D’après les informations ce nombre est en constante augmentation. Cette information publiée dans Le Nouvelliste est repris ce week-end par le Miami Herald avec la journaliste Jacqueline Charles sur le titre : morts au clair de lune en constante augmentation en Haïti. Un article de Louis Joseph OLIVIER.

>> « l’insécurité alimentaire atteint environ 3 millions d’habitants en Haiti » déclare l’Ambassadeur haïtien à Mexico Guy Lamothe, qui représentait Haïti à cette rencontre entre la FAO et la CARICOM. Il en a profité pour solliciter un nouvel appui de la FAO. « La sécurité alimentaire représente certes l’une des composantes importantes de la politique agricole du pays, mais ne s’étend pas à tout le territoire » a précisé l’Ambassadeur qui a souligné dans sa plaidoirie, que 40% des ménages haïtiens et 25% des enfants en dessous de 6 ans étaient frappés par la malnutrition chronique.

Voir en ligne : Réécouter l’émission du 13 mars 2016